×

L’équipe de l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix a sélectionné des contenus à regarder, lire et écouter pour la rentrée.

LIVRE – « Les Ambitieuses » de Virginie Girod

40 femmes qui ont marqué l’Histoire par leur volonté d’exister et d’agir !

Chez les hommes, elle coule de source.
Chez les femmes, elle est mal vue.
Vertu pour les uns, péché pour les autres, c’est la même ambition qui les anime pourtant – mais aux femmes elle demande plus. Plus d’audace. Plus de scandale… Les quarante indociles dont il est question entre ces pages, de Cléopâtre à Oprah Winfrey, de Jeanne d’Arc à Gisèle Halimi, ont chacune à leur manière révolutionné le monde. Mais à quel prix ?
Aux grandes ambitieuses, l’humanité reconnaissante…

Cette œuvre de Virginie Girod, historienne et écrivaine, spécialiste de l’Antiquité romaine, de l’histoire des femmes et de la sexualité, dresse le portrait de 40 femmes à travers son livre « Les ambitieuses, 40 femmes qui ont marqué l’histoire par leur volonté d’exister », aux éditions M6. 

SERIE – « Black Earth Rising » de Hugo Blick, disponible sur Netflix

Cette mini-série raconte l’histoire de Kate Ashby, jeune enfant sauvée du génocide rwandais de 1994, et adoptée par Eve Ashby, une célèbre femme procureure britannique spécialisée dans les affaires criminelles internationales. Elevée en Grande-Bretagne, Kate a désormais la vingtaine et travaille comme enquêtrice auprès du juge Michael Ennis. Lorsqu’Eve Ashby se saisit d’une affaire à la Cour pénale internationale, poursuivant un criminel de guerre rwandais, des feux mal éteints se rallument, contraignant Eve et Kate, épaulées par Michael, à se replonger dans un douloureux passé…

Hugo Blick, réalisateur : « Je voulais comprendre pourquoi et “les méchants” et les “héros” étaient poursuivis ».

PODCAST – « Comment élever les garçons » par Charlotte Bienaimé, Arte Radio

Chaque premier mercredi du mois, la série « Un Podcast à soi » mêle intimité et expertise, témoignages et réflexions, pour aborder les questions de genre, de féminismes, d’égalité entre les femmes et les hommes. Comment élever des garçons dans un monde sexiste ? Comment empêcher qu’ils ne deviennent des agresseurs ? Et si c’est le cas, que faire ? Est-ce que le patriarcat s’effondrera grâce à l’éducation ? Ce mot même est remis en cause par celles et ceux qui luttent aussi contre la domination adulte. 

Un atelier s’organise pour partager des expériences autour de l’éducation d’un garçon dans ce monde patriarcal. Y participent des mères, surtout, et quelques papas. Des personnes célibataires ou en couple hétérosexuel ou homosexuel. Des grands-mères et des taties, des femmes sans enfants, des habitantes de lieux collectifs, et beaucoup de personnes qui tentent de faire famille autrement.

Partager cette publication :

Publications liées