×

Le vote en ligne ouvert aux 15-25 ans du monde entier pour désigner le Prix Liberté 2024 parmi les 3 nommés en lice s’est clôturé ce 30 avril au soir. Le journaliste Motaz Azaïza a été choisi en tant que lauréat de cette sixième édition.

14 265 jeunes issus de 116 pays viennent de désigner Motaz Azaïza, lauréat de la sixième édition du Prix Liberté, pour son combat en faveur de la liberté de la presse et du droit à l’information. Celui-ci avait été proposé parmi 512 noms ou structures soumis par des jeunes du monde entier lors de la première étape du Prix Liberté, puis sélectionné par le jury aux côtés de 2 autres nommées, Noura Ghazi et Maria Kolesnikova.

Ce jeune journaliste palestinien couvre actuellement le conflit au cœur de la bande de Gaza. En janvier 2024, il est évacué de Gaza pour rejoindre le Qatar suite à l’interruption des communications décrétée par Israël, où il continue de s’engager pour la liberté de la presse et la protection des journalistes. En effet, depuis le début du conflit, 97 journalistes et salariés des médias, dont 92 Palestiniens, ont été tués et 16 autres blessés. (source AFP)

Par ailleurs, Motaz Azaïza a rejoint récemment le classement 2024 du Time Magazine des 100 personnalités les plus influentes du moment.

A l’occasion de la cérémonie de remise du prix le 4 juin au Zénith de Caen, Motaz Azaïza se verra remettre un chèque de 25 000 euros pour soutenir son combat, et un trophée réalisé par des élèves du lycée professionnel Paul Cornu de Lisieux.

Plus de 4000 jeunes ayant participé au dispositif seront aussi présents à la cérémonie, aux côtés des 24 jeunes issus du jury international et d’une cinquantaine de vétérans de la Seconde Guerre mondiale. La rappeuse afghane Sonita Alizada, lauréate du Prix Liberté en 2021, y interprétera sa chanson « Stand up! » spécialement écrite pour cette occasion avec de jeunes danseurs et chanteurs normands. 

Les jeunes au cœur du dispositif

Créé par la Région Normandie en association avec l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix, les autorités académiques de Normandie et le réseau Canopé, le Prix Liberté a pour but de rendre hommage mais également de sensibiliser le jeune public aux combats de celles et ceux qui défendent la liberté et la paix dans le monde.

L’édition 2024 s’est articulée autour d’un dispositif éducatif en 3 grandes étapes :

1. L’appel à proposition « Notre Prix Liberté 2024 », clos le 12 janvier 2024, a permis à tous les jeunes de proposer une personne ou une organisation. 512 propositions différentes ont été envoyées.

2. Les délibérations du jury international composé de 24 jeunes issus de 14 pays : Allemagne, Bénin, Canada, Finlande, Géorgie, Inde, Italie, Jordanie, Maroc, Mexique, Pakistan, Royaume-Uni, Togo, France. Présidé par Patrick Chauvel, journaliste, photographe, documentariste et écrivain, le jury a révélé vendredi 16 février le nom les trois nommés de la sixième édition du Prix Liberté : Noura Ghazi ; Maria Kolesnikova et Motaz Azaïza.

3. Un vote en ligne du 20 mars au 30 avril 2022, ouvert aux jeunes âgés de 15 à 25 ans, de toute nationalité. 14 265 jeunes issus de 116 pays différents ont ainsi participé.

L’accompagnement pédagogique de l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix

Tout au long de ce parcours pédagogique, l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix a animé des séances de sensibilisations notamment pendant la période de l’appel à propositions « Notre Prix Liberté 2024 ». Ces sessions en classe ont permis de débattre autour des thèmes des différentes formes de libertés, et de sensibiliser les jeunes à la citoyenneté et la démocratie ainsi qu’aux trois combats des nommés 2024.

En partenariat avec la Région Normandie, l’Institut a également organisé des événements vote en direct, dans une trentaine d’établissements scolaires et structures associatives en Normandie, dans d’autres régions de France et à l’international (Allemagne, Etats-Unis, Madagascar). Ces ateliers ont aussi permis aux jeunes de rencontrer de grands témoins, français et internationaux, qui portent des combats en faveur des droits de l’Homme.

Fiona Schnell, Directrice Générale de l’Institut, rappelle l’aventure en faveur des droits de l’Homme que constitue le Prix Liberté: « Devenu un « Prix Nobel de la paix des jeunes », le Prix Liberté est une aventure humaine de premier ordre. D’abord, car ce projet permet la transmission des valeurs qui fondent l’exercice de la démocratie et de la paix grâce à un important travail pédagogique et au soutien indéfectible des décisions éclairées prises par la jeunesse. Ensuite car ce projet montre que la jeunesse se positionne au cœur de l’actualité internationale 2024, marquée par le nécessaire respect de l’autre, la lutte contre les discriminations et le droit à l’information. Et enfin, car ce projet offre le meilleur de la force de la jeunesse, de l’amitié, du partage, de l’engagement et de la collaboration locale, nationale et internationale en faveur des droits. »

Evènement vote

Crédit : Pierre Galliot, Région Normandie

Partager cette publication :

Publications liées

Actualité

Nos offres de formations : appel à candidatures

par Mathilde Soudée

31/05/2024

L’Institut international des droits de l’Homme et de la paix propose différents projets de formations destinées aux professionnels, organisations de la société civile, enseignants, avocats et magistrats.

En savoir +