×

Le vote en ligne ouvert aux 15-25 ans du monde entier pour élire le Prix Liberté 2023 s’est clôturé le 25 avril. Le Club des jeunes filles leaders de Guinée a été désigné lauréat de cette cinquième édition. Le Prix Liberté récompense chaque année une personne ou une organisation engagée dans un combat en faveur de la liberté.

Club des jeunes filles de Guinée ©page Facebook

9 604 jeunes de 76 pays du monde ont voté

9 604 jeunes issus de 76 pays ont pris par au vote en ligne pour le Prix Liberté 2023 qui vient de désigner le Club des jeunes filles leaders de Guinée, lauréat de la cinquième édition pour ses actions en faveur des droits des femmes et des enfants de la République de Guinée. Le vote s’est déroulé du 15 mars au 25 avril 2023. Les deux autres nommés étaient : l’organisation ECPAT International et Txai Surui, activiste brésilienne pour les droits des peuples autochtones et pour la climat.

Des lycéens normands à l’origine de la nomination du Club des jeunes filles leaders de Guinée pour le Prix Liberté

La nomination du Club des jeunes filles leaders de Guinée a été proposée par des élèves du lycée Agripole de Saint-Hilaire-du-Harcouët dans la Manche dans le cadre de l’appel à proposition « Notre Prix Liberté 2022 » ouvert aux jeunes du monde entier de septembre 2022 à janvier 2023. Plus de 400 propositions avaient été envoyées.

Le Club se verra remettre un chèque de 25 000 euros pour soutenir son combat, et un trophée réalisé par des élèves du lycée des métiers Augustin Boismard de Brionne à l’occasion de la cérémonie de remise du prix qui se tiendra le 30 mai au Zénith de Caen.

Les jeunes de 15 à 25 ans au cœur du processus

Créé par la Région Normandie en association avec l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix, les autorités académiques de Normandie et le réseau Canopé, le Prix Liberté a pour but de rendre hommage mais également de sensibiliser le jeune public aux combats de celles et ceux qui défendent la liberté et la paix dans le monde.

L’édition 2023 s’est articulée autour d’un dispositif éducatif en 3 grandes étapes :

  • L’appel à proposition « Notre Prix Liberté 2023 », clos le 10 janvier 2023, a permis à tous les jeunes de proposer une personne ou une organisation. 1 853 jeunes de 15 à 25 ans issus du monde entier ont ainsi proposé plus de 400 dossiers de candidature.
  • Les délibérations du jury international composé de 24 jeunes issus de 11 pays : la France, l’Allemagne, le Cameroun, le Canada, le Chili, l’Erythrée, l’Espagne, l’Inde, le Liban/l’Arménie, Madagascar, le Pérou, la Roumanie et le Vietman. Présidé par Magali Lafourcade, magistrate et secrétaire générale de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH), le jury a révélé vendredi 10 février le nom les trois nommés de la cinquième édition du Prix Liberté : le Club des jeunes filles leaders de Guinée, ECPAT International et Txai Surui.
  • Un vote en ligne du 15 mars au 25 avril 2023, ouvert aux jeunes âgés de 15 à 25 ans, de toute nationalité.

L’accompagnement pédagogique de l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix

Tout au long de ce parcours pédagogique, l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix a animé des ateliers d’éducation aux droits de l’Homme et à la citoyenneté démocratique autour des thèmes liés à la liberté et la citoyenneté dans plusieurs établissements scolaires et structures associatives en Normandie, dans d’autres régions de France et à l’International (Allemagne, Canada, Les Canaries, etc.).

Partager cette publication :

Publications liées

Actualité

Nos offres de formations : appel à candidatures

par Mathilde Soudée

31/05/2024

L’Institut international des droits de l’Homme et de la paix propose différents projets de formations destinées aux professionnels, organisations de la société civile, enseignants, avocats et magistrats.

En savoir +
Motaz Azaïza

Actualité

Motaz Azaïza, Prix Liberté 2024!

par Mathilde Soudée

10/05/2024

Le vote en ligne ouvert aux 15-25 ans du monde entier pour élire le Prix Liberté 2024 s’est clôturé le 30 avril. Le journaliste Motaz Azaïza a été désigné lauréat de cette sixième édition.

En savoir +