×

ecHo est un programme pédagogique normand d’éducation aux Objectifs de développement durable porté par la Région Normandie et mis en œuvre par l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix. Tout comme Walk the Global Walk mis en œuvre avant lui de 2017 à 2021, ecHo favorise un modèle éducatif novateur reposant sur l’éducation aux droits de l’Homme et à la citoyenneté démocratique.

Cette année, 20 établissements, 33 classes, 888 élèves et 45 enseignants participent au programme pédagogique ecHo en Normandie.

Deux parcours autour de l’Objectif de développement durable 10 « Inégalités réduites » étudié cette année sont proposés aux enseignants et à leurs élèves : réaliser une consultation dans leur établissement afin de proposer des recommandations ou réaliser un projet de classe pour réduire les inégalités à notre échelle. 

Les élèves se mobilisent pour réduire les inégalités en Normandie : des projets et des recommandations concrètes !

Accompagner les élèves et leur permettre de s’exprimer et de mettre en place leurs initiatives, mais aussi de les faire financer et de les valoriser sont au cœur du programme ecHo.

Ainsi depuis septembre, l’équipe de l’Institut a animé deux séances de sensibilisation dans les 30 classes de Normandie qui participent au programme et elle a formé deux élèves dans chaque classe chargés de faciliter la mise en oeuvre des projets et le recueil de la parole de leurs camarades.

Lundi 6 mars, la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) a participé à une des journées de formation des élèves facilitateurs. La CNCDH a apporté son expertise sur la formulation de recommandations. Elle a ainsi contribué au guide pédagogique transmis aux élèves facilitateurs, leur « carnet de bord ».

Jusqu’au mois de mai, l’équipe accompagne les élèves dans la mise en oeuvre de leur projet et dans la rédaction de leurs recommandations dans le cadre d’une séance durant laquelle les différentes étapes de la conception d’un projet mais aussi comment rédiger une recommandation pertinente sont abordés.

Parmi les projets imaginés par les élèves :

  • Créer une vidéo pour sensibiliser les lycéens normands aux préjugés que subissent certaines filières.
  • Ecrire un slam pour faire ressortir les inégalités de sexe dans les filières scolaires de la restauration et du commerce.
  • Organiser un festival pour valoriser des talents de personnes en situation de handicap.
  • Créer des affiches pour sensibiliser et lutter contre le racisme.

Pour ce qui est du parcours consultation, les élèves souhaitent dans leurs recommandations aborder les sujets suivants :

  • Le droit à la santé : toutes les inégalités liées aux déserts médicaux, aux moyens financiers des personnes, au manque de professionnalisme (ex. avortement refusé, violences gynécologiques), aux handicaps (dont le handicap invisible).
  • Egalité des chances dans l’éducation : toutes les inégalités territoriales, la différence entre les établissements publics et prives, le manque d’argent des familles, Parcoursup, les habitus.
  • Inégalités environnementales : toutes les inégalités liées aux catastrophes naturelles, aux connaissances de l’environnement, au cloisonnement rural/urbain et aux conséquences liées aux changements climatiques.
  • Liberté d’être soi : toutes les inégalités qui touchent à l’apparence des personnes (sexe, âge, physique…), à leur identité psychique, et à leurs attirances sexuelles et aux jugements, préjugés et discriminations liés.
  • Inégalités culturelles : toutes les inégalités qui touchent aux cultures ethniques, religieuses et au racisme.

Valoriser ces projets et recommandations à l’occasion d’un événement au Zénith de Caen

L’ensemble des projets et des recommandations en faveur de l’ODD 10 « Inégalités réduites » réalisés par les élèves seront valorisés le 30 mai à l’occasion d’un événement qui aura lieu au Zénith de Caen.

Partager cette publication :

Publications liées

Motaz Azaïza

Actualité

Motaz Azaïza, Prix Liberté 2024!

par Mathilde Soudée

10/05/2024

Le vote en ligne ouvert aux 15-25 ans du monde entier pour élire le Prix Liberté 2024 s’est clôturé le 30 avril. Le journaliste Motaz Azaïza a été désigné lauréat de cette sixième édition.

En savoir +