×

Parce que la période est propice à prendre soin de nous et à prendre du temps pour soi, l’équipe de l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix a sélectionné des contenus à regarder, lire, écouter… Une sélection spéciale proposée dans le cadre d' »Epoque », le salon des livres de la ville de Caen qui se tient du 26 mai au 2 juin en ligne et auquel participe l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix.

On vient vraiment tous d’Afrique ? Des préjugés au racisme : des réponses à vos questions

De Evelyne Heyer et Caroline Reynaud-Paligot
Flammarion (2019)

Assistons-nous au retour en force du racisme? Montée de l’extrême droite dans les pays européens, discours anti-migrants de part et d’autre de l’Atlantique, débats sur l’identité nationale et critique du multiculturalisme… La question raciale a envahi notre quotidien. Face à cette déferlante largement relayée par les médias, il est parfois difficile de distinguer le vrai du faux, l’opinion du fait. C’est précisément l’objet de ce livre. En révélant la part de construction sociale qui préside au racisme, il propose des réponses simples et éclairées par les sciences biologiques et sociales à des questions que chacun se pose : D’où vient la couleur de peau ? Le racisme a-t-il un fondement scientifique ? Quelles sont les conséquences des stéréotypes ? Peut-on parler de communautarisme en France ? Et, surtout, que pouvons-nous faire pour lutter efficacement contre les préjugés ?

Nous, Noirs américains évadés du ghetto

Nous noirs américains évadés du ghetto

De Melvin McNair, George Brown, Joyce Tillerson et Jean McNair
Editions du Seuil (1978)

Le 30 juillet 1972, un avion américain qui allait de Detroit à Miami fut détourné par cinq américains (trois hommes et deux femmes) accompagnés de leurs enfants. L’avion fut détourné sur Alger où ils débarquèrent avec le million de dollars qu’ils avaient obtenu de la compagnie aérienne pour le donner aux Panthères noires. À l’automne 1978, va s’ouvrir à Paris le procès de quatre d’entre eux, arrêtés en France où ils avaient cherché refuge. Ils se sont mis à écrire, en prison, le quadruple récit d’une jeunesse humiliée : la misère du ghetto, les couples qui se défont, l’alcoolisme, les taudis où courent les rats, la faim, les chapardages et l’engrenage de la délinquance. Partout à l’école, au pénitencier, au service militaire, au travail (quand ils en ont), ils se heurtent au mépris, au harcèlement policier, à l’injustice. Ils se sont rencontrés dans un même refus de vivre à genoux et ils ont décidé de s’évader ensemble du ghetto vers l’Afrique dont ils rêvent. Mais les Panthères noires sont en pleine crise. Ils quittent l’Algérie pour la France. Ils commençaient à y être heureux… En prison maintenant, inculpés pour avoir détourné un avion aux États-Unis, chacun d’entre eux témoigne avec ses souvenirs. Et ils espèrent, car, s’ils ont recouru au chantage, c’est parce qu’ils n’en pouvaient plus de vivre dans la violence et le mépris. Ils ne justifient pas leur acte. Mais ce qu’ils ont vécu est leur meilleure défense, et le plus terrible des réquisitoires contre le racisme aux États-Unis, cette honte que d’autres hontes ne doivent pas faire oublier.

L’esprit de la révolte, archives et actualité des révolutions arabes

L'esprit de la révolte

Sous la direction de Leyla Dakhli avec Amin Allal, Kmar Bendana, Mohamed Slim Ben Youssef, Youssef El Chazli, Elena Chiti, Simon Dubois, Giulia Fabbiano, Samer Frangieh, Mélanie Henry, Loulouwa Al-Rachid
Editions du Seuil (2019)

Les soulèvements qui se sont succédé dans le monde arabe en 2010 et 2011 n’ont pas épuisé leurs potentialités. Occupation des places, slogans dégagistes et anti-système, nouvelles mobilisations de la fin 2019 : l’expérience révolutionnaire arabe s’est étendue et déborde les limites qui étaient les siennes il y a dix ans. Elle a ébranlé les sociétés au point que, malgré les contre-révolutions, rien ne sera plus comme avant.
L’Esprit de la révolte propose de lire la puissance politique des printemps arabes, leurs répertoires d’actions, les circulations de formes protestataires depuis leurs archives. Traces du temps révolutionnaire, ces documents sont autant de balises pour le futur si l’on prend le temps de les regarder, de les lire, de les écouter. Et nous espérons que nos lectrices et lecteurs pourront voir ce qui se raconte ici en creux des places européennes, des rues sud-américaines et d’une aspiration globale à « changer de système ».

Sous la direction de Leyla Dakhli, dix chercheuses et chercheurs ont engagé une grande collecte : photos, tracts, vidéos, fresques murales, banderoles, chansons, affiches, etc. Chacun de ces objets, témoin d’un moment, d’une figure, d’un type d’action politique, constitue l’ancrage d’une réflexion et d’un récit. Ce cheminement par l’archive permet aussi de relier les expériences et d’en comprendre la persistance ou la disparition.

L’étoile des frontières

L'étoile des frontières

d’Alfred de Montesquiou
Editions Stock (2021)

Rien ne les prédestinait à se rencontrer, sauf le hasard, qui joue aux dés. Olivier Méri a débarqué à Beyrouth, sur la trace d’un orphelinat, et de dossiers anciens, qui le tourmentent. Il est photographe, un peu paumé. Alors qu’il espère un visa pour passer la frontière syrienne, il rencontre Axel Monvoisin, grand reporter français, qui négocie son prochain reportage. Une amitié imprévue va les souder, dans des montagnes et des régions secouées par la violence. C’était sans compter sur Nejma, qui croise leur route  et qui les saisit de sa présence, comme un orage silencieux. Les reliefs du Moyen Orient sont accidentés, comme les événements de la vie. Surtout quand on est jeune, en quête de réponses. Et lorsqu’approche le terrain de la guerre, tout devient plus intense.

Partager cette publication :

Publications liées

Retour sur

La cérémonie de remise du Prix Liberté 2021

par Eve Mesnil-Letellier

01/10/2021

Le Prix Liberté 2021 a été décerné jeudi 30 septembre à Sonita Alizada, jeune rappeuse afghane engagée contre le mariage forcé des jeunes filles, dans le cadre du Forum mondial Normandie pour la paix à Caen.

En savoir +