×

Le vote en ligne ouvert aux 15-25 ans du monde entier pour élire le Prix Liberté 2022 s’est clôturé le 25 avril. L’organisation Child’s Right and Rehabilitation Network a été désignée lauréate de cette quatrième édition.

Un combat en faveur des enfants des rues victimes de discriminations, accusés d’être des « enfants sorciers »

Child’s Right and Rehabilitation Network / CRARN Fondée en 2003 dans les Etats de Rivers et Akwa Ibom au Nigéria, l’organisation CRARN veille à apporter un soutien médico-social, psychologique et humanitaire aux enfants des rues victimes de discrimination en raison de prétendus pouvoirs maléfiques. CRARN administre un centre d’accueil et une école où les enfants peuvent se reconstruire. Depuis 2003, CRARN a secouru et assisté plus de 1000 enfants.

La nomination de CRARN a été proposée par des élèves du lycée Camille Saint-Saëns de Rouen dans le cadre de l’appel à proposition « Notre Prix Liberté 2022 » ouvert aux jeunes du monde entier de juin 2021 à janvier 2022.

CRARN se verra remettre un chèque de 25 000 euros pour soutenir son combat, et un trophée réalisé par des élèves de l’Institut Lemonnier de Caen à l’occasion de la cérémonie de remise du prix le 31 mai au Zénith de Caen.

Le prix des 15-25 ans pour la liberté

Le Prix Liberté invite les jeunes de 15 à 25 ans en France et dans le monde entier, à désigner chaque année une personne ou une organisation engagée dans un combat exemplaire en faveur de la liberté.

Le Prix de la première édition a été remis à Greta Thunberg en 2019 pour son combat en faveur de la justice climatique. En 2020, Loujain Al-Hathloul, militante pour les droits des femmes en Arabie Saoudite et récemment libérée s’était vue attribuée le prix. Enfin, en 2021, c’est Sonita Alizada, rappeuse afghane engagée contre le mariage des jeunes filles qui a été récompensée.

Les jeunes au cœur du dispositif

Créé par la Région Normandie en association avec l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix, les autorités académiques de Normandie et le réseau Canopé, le Prix Liberté a pour but de rendre hommage mais également de sensibiliser le jeune public aux combats de celles et ceux qui défendent la liberté et la paix dans le monde.

L’édition 2022 s’est articulée autour d’un dispositif éducatif en 3 grandes étapes :

1. L’appel à proposition « Notre Prix Liberté 2022 », clos le 10 janvier 2022, a permis à tous les jeunes de proposer une personne ou une organisation. Près de 1400 jeunes de 15 à 25 ans issus du monde entier ont ainsi proposé 254 dossiers de candidature.

2. Les délibérations du jury international composé de 22 jeunes issus de 11 pays : l’Argentine, le Burkina Faso, le Canada, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, la France, l’Inde, le Mexique, le Togo et l’Ukraine. Présidé par Rony Brauman, ancien Président de Médecins sans frontières, le jury a révélé vendredi 11 février le nom les trois nommés de la quatrième édition du Prix Liberté : Mohamad Al Jounde, Child’s Right and Rehabilitation Network, Theresa Kachindamoto.

3. Un vote en ligne du 15 mars au 25 avril 2022, ouvert aux jeunes âgés de 15 à 25 ans, de toute nationalité. 7111 votants de 41 pays différents ont été enregistrés.

L’accompagnement pédagogique de l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix

Tout au long de ce parcours pédagogique, l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix a animé des ateliers d’éducation aux droits de l’Homme et à la citoyenneté démocratique autour des thèmes liés à la liberté et la citoyenneté dans plusieurs établissements scolaires et structures associatives en Normandie, dans d’autres régions de France et à l’International.

Des sensibilisations ont notamment eu lieu pendant la période de l’appel à propositions « Notre Prix Liberté 2022 » pour débattre autour des thèmes des différentes formes de libertés, et pendant la période du vote pour débattre sur des enjeux de citoyenneté et de démocratie, en étudiant, à travers l’exemple des trois nominés pour le Prix Liberté, autant de contextes et de combats pour la liberté dans le monde.

Partager cette publication :

Publications liées

réfugiés (c) dr

Point de vue

20 juin 2022 : La journée mondiale des réfugiés

par Catherine-Amélie Chassin

16/06/2022

Régulièrement ‘Point de vue’ laisse la parole à un(e) expert(e) du droit, une tribune libre, un espace d’expression pour aborder les droits de l’Homme et des notions liées à ces derniers.

En savoir +