×

L’Institut international des droits de l’Homme et de la paix a été choisi pour co-animer, au côté de la Région Normandie, le Conseil Régional des Jeunes (CRJ). L’Institut s’attache à développer des projets qui favorisent la participation des enfants et qui permettent aux jeunes de s’impliquer dans la vie publique. En proposant notamment des recommandations aux institutions qui puissent faciliter la prise en compte des aspirations de la jeunesse.

Qu’est-ce que le Conseil Régional des Jeunes ?

Le Conseil Régional des Jeunes (CRJ) de Normandie est une instance apolitique et non partisane, créé par la Région Normandie. Le CRJ s’inscrit dans une démarche d’éducation à la citoyenneté et à la vie démocratique. Il est composé de 40 jeunes âgés de 15 à 25 ans, résidants ou étudiants en Normandie issu des cinq départements normands, avec une parité filles-garçons et une représentation sociologique. La durée du mandat des membres du CRJ est de deux ans, non renouvelable.

Pour ce troisième mandat, le CRJ se retrouve tous les deux mois lors d’un week-end, dans différentes villes de la région afin d’élaborer des propositions d’actions et la remise d’avis sur différents sujets de jeunesse pouvant être mises en place par la Région, si elles rentrent dans leurs compétences.

La méthode pédagogique de l’Institut et la contribution du Conseil Régional des Jeunes

L’Institut international des droits de l’Homme et de la paix utilise une méthode pédagogique d’éducation aux droits de l’Homme et à la citoyenneté démocratique qui a pour objectif de :

  • Susciter une prise de conscience ;
  • Donner des connaissances et des compétences pour connaître les droits de l’Homme, les respecter et les défendre ;
  • Faire des participants des acteurs de la diffusion des droits de l’Homme

Cette méthode déconstruit les préjugés, amène les participants à réfléchir, à argumenter, à développer leur esprit critique et leur sens de l’écoute et de l’empathie, de même qu’à trouver des solutions pour agir. Elle renforce également les connaissances juridiques autour des droits de l’Homme. 

Grâce à cette méthode pédagogique, l’Institut a à cœur de renforcer deux principaux aspects au cours de ce mandat, le dialogue entre les membres du Conseil Régional des Jeunes et les acteurs régionaux lors de la phase de proposition de projets, et l’engagement citoyen des jeunes sur diverses actions tout au long de leur mandat.

À la rencontre des 40 membres du CRJ

Le 9 et 10 décembre avait lieu le troisième regroupement du Conseil Régional des Jeunes à Rouen. L’objectif de ce week-end était de présélectionner des thématiques de travail dont les jeunes souhaitent se saisir et sur lesquels ils pourront à la suite faire des propositions de projet à la Région.

Au cours de ce week-end, nous avons pu poser quelques questions aux jeunes :

Que retiens-tu des deux premiers week-ends du CRJ ? 

« Grâce au week-end d’intégration, on a appris à se connaître. Nous avons eu un autre week-end à Caen lorsque l’on a rencontré le président de la Région Normandie et au cours de ces deux week-ends, nous avons commencé à tous bien s’entendre. Aujourd’hui on le voit, c’est super, on s’écoute, on participe tous ».

Mc’zoé MIAFOUNA MOULEDI

Qu’aimes-tu le plus au CRJ ?  

« C’est une aventure humaine d’abord, ce sont des rencontres ».

Mathieu MADESCLAIRE

« Je trouve ça vraiment génial de la part de la Région de faire appel aux jeunes ».

Juliette DENIAUD

« C’est de pouvoir faire des rencontres avec un peu plus de 40 autres personnes aux univers différents, donc c’est hyper enrichissant d’un point de vue personnel mais aussi professionnel. C’est aussi voir des instances régionales et des lieux particuliers que nous n’aurions pas la chance de voir si nous ne faisions pas parti du CRJ ».

David HUTIN

Crédit photo : REGION NORMANDIE PIERRE GALLIOT

Partager cette publication :

Publications liées